La Canso de Sancta Fides – Projet de recréation artistique autour d’un texte occitan emblématique

La Canso de Sancta Fides, ou Chanson de Sainte Foy, constitue l’un des plus anciens textes occitans connus. Datant de la seconde moitié du XIe siècle, elle rapporte la vie et le martyr de sainte Foy de Conques, sous forme de quarante couplets de laisses monorimes. Une composition malheureusement parvenue jusqu’à nous sans notation musicale, à laquelle le travail de création de Brice Duisit au cours de l’année 2017-2018 redonnera la fonction première, celle d’être chantée pour un public.

Présentation du projet :

Brice Duisit bénéficie pour mener à bien ce chantier de recréation, de quatre sessions de travail auprès du Centre International de Musiques Médiévales de l’automne 2017 au printemps 2018. Une résidence artistique qui se conclura au mois de mai 2018 à l’occasion d’un concert public.

« Le journal de la création » – Suivre l’artiste au gré de ses recherches

Cinq rendez-vous (un séminaire marquera en effet le premier temps de résidence) durant lesquels l’artiste échangera avec les élèves de l’Université de Montpellier, et qui donneront lieu à un « Journal de la création » porté grâce au partenariat noué entre le Centre International de Musiques Médiévales (CIMM) et le CIRDOC. Ce journal, un documentaire audiovisuel né des interviews et rencontres entre les étudiants et B.Duisit à chaque temps de la résidence, sera diffusé en ligne gratuitement dans le cadre d’Occitanica.eu. Il permettra de suivre pas à pas, aux côtés de l’artiste, l’exigeant travail de recherche mené pour rendre à la Chanson de Sainte-Foy sa fonction première d’œuvre destinée à être chantée.

Le projet en quelques dates :

Du 13 au 16 novembre 2017 : premier temps de résidence
16 novembre 2017 : La Chanson de sainte Foy de Conques et autres chants occitans : processus de restitution – Séminaire CEMM.
Du 12 au 14 février 2018 : deuxième temps de résidence
Du 12 au 14 mars 2018 : troisième temps de résidence
Du 7 au 9 avril 2018 : quatrième temps de résidence
26 mai 2018 : concert de restitution à Saint-Guilhem-le-Désert

Brice Duisit

Luthiste de formation, il suit les cours du Conservatoire National de Musique de Pau. Passionné par les musiques médiévales, il se perfectionne au CNSM de Lyon en paléographie musicale et dans la pratique du contrepoint des XII et XIIIe siècles. Son intérêt grandissant pour l’époque romane (XI-XIIe siècle) l’amène à aborder le répertoire des poésies lyriques et à s’initier à la vièle à archet. Il s’ensuit toute une recherche sur les premières poésies en langues romanes et il développe une interprétation racée basée sur le rapport du texte à la musique, de l’instrument à la voix, du compositeur à l’interprète…
Depuis 2001, Brice Duisit dirige régulièrement des formations pour les musiciens médiévistes professionnels et des programmes de recherches sur l’interprétation des répertoires romans de langue occitane tout en participant à des enregistrements régulièrement primés par la presse internationale spécialisée.

Le CIMM – Centre International de Musiques Médiévales

Fondé sur la synergie entre chercheurs, artistes, archéo-luthiers et étudiants, le Centre International de Musiques Médiévales – Du ciel aux marges (CIMM) promeut la création, la diffusion et la transmission des musiques médiévales en prenant en compte l’apport de la recherche musicologique et les enjeux contemporains du spectacle vivant. Né en septembre 2014 des travaux de valorisation de la recherche du Centre d’Études Médiévales de Montpellier (CEMM, EA 4583), le CIMM est conventionné avec l’Université Paul-Valéry – Montpellier 3 et le Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier Méditerranée Métropole.

TwitterFacebookGoogle+LinkedInPinterestTumblrEmail