La date du 31 mars avait été scrupuleusement notée depuis des semaines dans les agendas occitans. Partout en France ce même jour, les militants des langues régionales se sont rassemblés: 8000 bretons à Quimper, … basques à Bayonne, 300 corses à Ajaccio… et 30’000 occitans venus de tous les pays d’Oc de l’Atlantique aux Alpes, de la Loire aux Pyrénées. .

Anèm òc per la lenga occitana

A quelques semaines de l’élection présidentielle, la quatrième édition de “l’occitan pride” revêtait pour tous un enjeu particulier. De nombreuses personnalités politiques sont venus apporter leur soutien : Élus des Régions occitanes, candidats à la présidentielle ou leurs représentants s’étaient ainsi joints au cortège, la plupart ayant réaffirmé leur volonté de faire ratifier la Charte européenne des langues régionales et minoritaires (voir ci-dessous) et de donner un meilleur cadre législatif pour la promotion de la diversité linguistique en France.

La question des langues en France a fait irruption dans les médias pendant tout le week-end. Pour en savoir +, voir la revue de presse ci-dessous.

Nous retiendrons la réaction de Daniel Pennac, invité sur le plateau de France 3 (Soir 3 du 31/03/2012) et invité à réagir aux manifestations qui se sont déroulés à Toulouse, Bayonne, Perpignan, Quimper, etc. :
“Aucune langue n’a quoi que ce soit à gagner de la disparition d’une autre.”

La Charte européenne des langues régionales et minoritaires

Adoptée en 1992, la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, entend protéger et promouvoir les langues historiques régionales et langues des minorités en Europe, défendant la reconnaissance de celles-ci comme expression de la richesse culturelle de l’espace européen (Charte européenne des langues régionales ou minoritaires de 1992, Partie II, Art. 7 1.a).

La charte engage les États l’ayant ratifiée à mettre en place tout un panel d’actions destinés à favoriser la pratique orale et écrite de ces langues dans les différents secteurs de la vie publique (Justice, Administrations et Services Publics) mais également secteurs-clés agissant pour la transmission et l’usage de la langue : (Enseignement, Recherches et Médias). La charte ratifiée, les États sont tenus de remettre périodiquement des rapports témoignant des efforts effectués en respect de la Charte.

Une première tentative de ratification de la Charte par le gouvernement Jospin eut lieu en 1999, mais n’a pu aboutir suite à l’avis défavorable du Conseil Constitutionnel.
En 2012, la Charte européenne des Langues est appliquée dans 24 pays européens, notamment chez nos voisins britanniques, allemands et suisses.

Depuis 2008, la révision constitutionnelle a intégré l’article 75-1 à la Constitution française, établissant que « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ». Dans son ouvrage La Constitution (Paris, Le Seuil, 2011), Guy Carcassonne, constitutionnaliste, indique que cet article peut constituer un fondement à la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires.

Langues régionales et minoritaires

Sur Médiapart, Henri Giordan, Renaud Lescuyer, Belkacem Lounès et Yves Plasseraud font une analyse des différentes positions des candidats à la Présidentielle et rappellent que la question linguistique ne se borne pas aux langues dites “régionales”,
“Pour que la France participe pleinement de ce mouvement, il nous paraît indispensable d’engager une politique soutenant l’ensemble des langues en France. Les langues régionales certes, du basque et du breton au corse et à l’occitan, mais aussi les langues minoritaires, « non-territoriales », des communautés présentes dans notre pays : langues juives, yiddish et judéo-espagnol, rromani, arménien, berbère, arabe dialectal, sans oublier l’ensemble des langues des Départements et Territoires d’Outre-Mer.
Il est très surprenant que ces langues « non-territoriales » ne soient mentionnées par aucun des candidats à l’élection présidentielle. Il faut pourtant se saisir de l’ensemble de ces réalités linguistiques et culturelles pour être en mesure d’inventer une politique novatrice favorisant la créativité et la paix sociale.
Pour que cela soit possible, il convient d’imaginer des solutions politiques nouvelles.” (pour consulter cet article: cliquer ICI).*

Revue de presse-médias sur la mobilisation “Anèm Oc per la lenga occitana !”

- http://www.ladepeche.fr/article/2012/04/01/1320534-manifestation-pour-l-occitan-la-longue-marche-de-toulouse.html
- http://midi-pyrenees.france3.fr/info/des-milliers-de-voix-pour-l-occitan-73219754.html
- http://www.lindependant.fr/2012/04/01/30-000-voix-a-toulouse-pour-l-occitan,128005.php
- http://www.laprovence.com/article/a-la-une/un-millier-de-provencaux-ont-defendu-loccitan-a-toulouse
- http://www.ladepeche.fr/article/2012/04/01/1320493-la-metropole-occitane.html
- http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/31/1320084-la-nouvelle-vague-occitane.html
- http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/la-defense-des-langues-regionales-en-france-01-04-2012-1653364.php
- http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/03/31/97001-20120331FILWWW00382-manifestations-pour-les-langues-regionales.php
- http://www.sudouest.fr/2012/04/01/une-loi-pour-clore-le-debat-675648-710.php
- http://www.laprovence.com/article/a-la-une/manifestation-a-toulouse-samedi-pour-la-defense-des-langues-occitanes (sic !)
- http://www.niouzes.org/lettres-langue-francaise/668916-manifestation-toulouse-samedi-pour-la-defense-des-langues-occitanes.html
- http://www.lindependant.fr/2012/03/31/a-bonne-ecole,127667.php
- http://carredinfo.fr/contre-le-concept-un-etat-une-langue-les-occitans-demandent-aux-candidats-de-se-positionner-8942
-http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/de-quimper-a-toulouse-ils-manifestent-pour-leur-langue-regionale-7746121704
- http://www.francesoir.fr/actualite/politique/langues-regionales-une-bombe-politique-204041.html
- http://www.lejpb.com/paperezkoa/20120331/331949/fr/Des-milliers-personnes-attendues-a-Bayonne-pour-langue-basque
- http://taban.canalblog.com/archives/2012/03/19/23806344.html#comments
- http://www.midilibre.fr/2012/03/30/a-toulouse-les-occitans-donnent-de-la-voix,479036.php
- http://www.toulouseblog.fr/article-16412-a-toulouse-mobilisation-pour-langue-occitane.html – http://midi-pyrenees.france3.fr/info/30-000-personnes-attendues-a-toulouse-73218520.html

- http://www.clicanoo.re/318806-francois-bayrou-fier-des-langues-regionales.html

- http://www.nordeclair.fr/France-Monde/France/2012/04/01/les-langues-se-delient.shtml
- http://www.lexpress.fr/region/onze-idees-recues-sur-les-langues-regionales_1099691.html
- http://ee-crmip.org/eelv/archives/2379
- http://midi-pyrenees.france3.fr/info/eva-joly-invitee-du-journal–73230619.html
- http://www.sudouest.fr/2012/04/02/maree-sang-et-or-676027-706.php

http://observers.france24.com/fr/content/20120404-defenseurs-langues-regionales-mobilisent-approche-presidentielle-francaise-occitan-basque-breton-toulouse

-http://www.lasetmana.fr/anem-oc/3178-la-protesta-de-tolosa-es-estat-una-capitada

- http://www.lasetmana.fr/anem-oc/3182-anem-oc-una-jornada-militanta-e-festiva

Et également sur le site en ligne de la Setmana:

Des photos: http://www.lasetmana.fr/escotar-veire/fotos/3175-anem-oc-2012–lalbum-de-fotos

Des vidéos: http://www.lasetmana.fr/escotar-veire/videos/3177-la-manifestacion-de-tolosa-en-video

Voir les photos de la manifestations sur le blog du CIRDOC

Pour en savoir plus, quelques ouvrages sur la politique linguistique en France et la place de l’occitan dans l’enseignement :

ABALAIN, Hervé, Le français et les langues historiques de la France, Paris : J.-P. Gisserot, cop. 2007. (COTE CIRDOC:353 ).
BERTILE, Véronique, Langues régionales ou minoritaires et constitution, Bruxelles, Bruylant, 2008. (COTE CIRDOC: 350 BER ).
Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, Strasbourg, Conseil de l’Europe, cop.2010. (COTE CIRDOC: 350);